Promotion et défense des droits de l'homme dans le territoire de Mwenga

Au courant de ce deuxième trimestre 2007, KAF a noté une certaine amélioration de la situation sécuritaire dans la cité de KAMITUGA et ses environs, pendant que les plaintes des habitants sur les abus des professionnels et auxiliaires de la Justice n’ont cessé de s’accroître. De façon globale, les justiciables accusent le Parquet secondaire de KAMITUGA, et ses auxiliaires notamment à cause de l’accroissement mystérieux de la population carcérale dans les amigos, et surtout dans ce que l’on appelle la « prison centrale », le traitements inhumains et dégradants des détenus ainsi que la pratique de montants de « caution » de plus en plus élevés.


Cliquez ici pour télécharger le document